Android contre Iphone ?

 

Depuis août 2008, l’Iphone 3G est disponible en France et il a bel et bien révolutionné les services mobiles. A l’origine de cette révolution, un changement du rapport de force entre les constructeurs de téléphones et les opérateurs. Les premiers ont intérêt à faire évoluer rapidement l’usage de l’internet mobile, porteur de nouvelles ventes de matériels.

Les opérateurs sont également convaincus de l’avenir de cette évolution des usages, mais sont beaucoup moins pressés. Ils vivent très bien en facturant au prix fort la voix et les SMS sans nécessité d’une évolution profonde de leurs infrastructures.  Jusqu’à présent, les opérateurs, qui participent financièrement à chaque vente de portable, imposaient leur rythme aux constructeurs. Apple a révolutionné la donne ; l’attractivité de l’Iphone a permis à la firme de Copertino de négocier en position de force avec Orange qui propose un vrai abonnement internet illimité et une foule de services mobiles.

Et ce ne sont plus les opérateurs qui ont le monopole des services sur les mobiles, mais l’ensemble de la communauté des développeurs au travers d’une plateforme de distribution animée par le « Apple » (Appstore). Tous les constructeurs suivent et ont annoncé l’ouverture de plateformes de chargement de programmes équivalentes, en février au WMC à Barcelone (la grand messe de la téléphonie mobile).

Un peu en retard sur le mobile, Google a conçu Android. Un système d’exploitation pour mobile très innovant dans sa conception mais un peu décevant à notre avis pour l’utilisateur final.
La conception d’Android est basée sur une plateforme libre sur laquelle tous les développeurs du monde peuvent publier gratuitement leurs applications. Un modèle beaucoup plus ouvert que celui d’Apple qui impose sa dîme à chaque programme mis à disposition dans l’Appstore. Le langage d’Android est Java, hyper répandu dans la communauté des développeurs. Google parie sur une opulence d’applications dans un délai très court.

Nous sommes persuadés que ce sera le cas. Indispensable face aux 15000 programmes appelés « widgets » fournis pour l’Iphone.
C’est l’ergonomie d’Android qui nous paraît plus décevante. Il est vrai que l’Iphone nous a habitué au grand luxe et au talent des designers de la pomme, réputés dans le monde entier. Mais Google n’en est qu’à ses premières versions et tout devrait s’adapter aux usages assez rapidement.

Côté offre, l’avance d’Apple sera difficile à combler dans un délai court. Tous les experts parient cependant sur un leadership, à terme d’Android, système plus ouvert que celui d’Apple.
Android est embarqué dans sa version 1 par Orange et dans sa version 2 par SFR, le partenaire privilégié du célèbre moteur de recherche. Nous l’avons testé sur un téléphone HTC Touch et la performance nous a semblé de bon niveau, l’ergonomie, comme évoqué plus haut, laissant à désirer.
Mazedia travaille actuellement sur les technologies mobiles afin de compléter son offre technique et ouvrir le champ d’un internet de services globalisés.

.

Téléphone htc sous Google Android

Téléphone htc sous Google Android

Un commentaire »

  1. octobre 8, 2009
    Comment par Alice B.

    Bonjour,
    Cet article est intéressant et les commentaires apportés par Mazedia aussi. Par conséquent je me suis un peu baladé sur votre site http://www.mazedia.fr et j’aurai une question concernant les techniques que vous employez; les dispositifs multimédia et les dispositifs de scénographie sont-ils fait en interne ou avez-vous recours à des sous-traitants?
    Merci

Laisser un commentaire