iThalasso – l’app iPhone qui fait du bien !

ithalassoPrendre soin de moi chez moi grâce à mon iPhone ? C’est désormais possible avec iThalasso, une app iPhone gratuite disponible depuis le mois d’août !

Conçue et réalisée par Mazedia (et éditée par Aquafadas) pour Relais Thalasso*, propriété du Groupe Phelippeau, iThalasso propose un concept inédit autour des bienfaits de la thalassothérapie.

A travers cette innovation, la marque Relais Thalasso espère faire découvrir la thalassothérapie authentique et ses nombreux bienfaits prouvés scientifiquement à tous les possesseurs d’iPhone (près de 45 millions déjà vendus dans le monde. En France, ce chiffre dépasserait les 2 millions…).

C’est pourquoi Mazedia a souhaité proposer, non pas un gadget ou une vitrine promotionnelle en version pocket mais une véritable idée de service. Et qui dit thalasso, dit mer, bain, soin… par conséquent, il nous fallait offrir au détenteur d’un iPhone l’application du “moment de bain” tout-en-un : recettes, minutage, température, ambiance tamisée, musique.

iThalasso, comment ça marche ? Il vous suffit d’une baignoire, de quelques ingrédients et iThalasso s’occupe du reste : des recettes de bain au choix (détente, minceur, sensualité, énergie,…), une ambiance lumineuse effet « bougie », des mélodies relaxantes… et en bonus, une vidéo sonore intitulée « minute iodée » pour une échappée virtuelle en bord de mer en un seul clic !

Mention spéciale : Peu après sa sortie, iThalasso a été sélectionnée comme “app de la semaine” sur l’Apple Store par le comité de sélection de la firme à la pomme.



* : Relais Thalasso réunit 4 centres de thalassothérapie : la Baule, Ile de Ré, Bénodet et Santander en Espagne)

Océanopolis, à la découverte des Océans

oceanopolisMazedia a accompagné l’Océanopolis de Brest qui souhaitait donner une nouvelle envergure à son dispositif web.

L’objectif du nouveau dispositif Internet était d’offrir un nouvel espace de promotion du parc, vecteur de trafic et de billetterie, au travers d’une image modernisée.  Le succès du projet reposait à la fois sur la capacité à comprendre les enjeux marketing du parc et à apporter des expertises multiples : créativité, dispositifs pédagogiques interactifs, maîtrise des technologies, connaissance des secteurs du loisir et de la muséographie.

La proposition de Mazedia a fait la différence en capitalisant sur le positionnement du parc Océanopolis, qui offre de se divertir tout en se cultivant. Avec de nouvelles offres à promouvoir et des profils d’utilisateurs dépassant le cadre de la famille nucléaire, le parc se devait de renouveler son discours et de stimuler la consommation avec une approche innovante.

Après une analyse précise des cibles et des circuits de distribution, le travail sur le contenu a pu commencer. Selon les typologies de visiteurs, différentes actions ont été entreprises et ont permis de dessiner les contours du dispositif Internet :
- un lieu où chacun trouve l’information qu’il cherche et qui concilie pédagogie, images spectaculaires et informations pratiques, dans un souci d’orientation des cibles.
- un site vivant, évoluant au gré des saisons et des opportunités de prise de parole
-  un outil de promotion et de fidélisation, facilitateur de réservations et offrant de nombreux services en ligne.

Le résultat : un site immersif qui propose aux visiteurs la découvert d’un lieu mystérieux, vivant et surprenant. L’univers graphique s’inspire des fonds sous-marins créant ainsi une immersion instantanée au cœur des eaux profondes et de sa vie sous-marine.

Site web :
www.oceanopolis.com

EZ PUBLISH fait sa convention mondiale à Berlin…avec Mazedia

berlin_ezpublishLes 23, 24 et 25 juin 2010, l’éditeur de la solution EZ Publish, le norvégien EZ system, a réuni ses partenaires mondiaux à Berlin pour des ateliers techniques et des annonces des nouvelles orientation de cet outil si précieux pour les administrateurs de sites de contenus. Depuis près de trois ans, nous avons dédié une équipe sur l’expertise de ce logiciel et depuis, plus de 30 sites internet ont vu le jour sous EZ Publish.

De plus en plus orienté vers les contenus

Les logiciels de gestion de contenus (CMS) doivent évoluer rapidement. Ils se sont banalisés sur leurs fonctionnalités standard sont désormais couvertes par des centaines de produits. Ils doivent donc se spécialiser ou élargir leur champ d’action. Certains privilégient les multiples extensions comme par exemple Drupal ou Typo3 et offrent à la communauté des fonctionnalités très vastes : mini-site e-commerce, bases de données documentaire … d’autres comme EZ Publish ou SPIP ont tout misé sur la notion de contenus et c’est donc dans cette voie que EZ system s’engage en apportant encore plus de fonctionnalités précieuses pour des sites touristiques, par exemple ou encore des sites de collectivité. En allant dans cette voie avec de nouvelles ouvertures vers Ipad, Iphone et Android, EZ se situe clairement dans le haut de gamme des logiciels de gestion de contenus professionnels.

Vincent ROIRAND

IPAD - Think too different ?

mazedia_ipadCa y est, l’Ipad est sorti en France. Double page dans Libération, avec titre en première page, buzz média maximum, que penser lorsque l’on est un professionnel de la communication multimédia ?

Tout d’abord, l’Ipad s’inscrit, à mon avis, dans une mutation globale vers les “objets communiquants”. Une tablette qui a un vrai sens au sein de la maison. Commande de la chaîne hifi, consultation des programmes TV avec lancement d’un enregistrement par un simple clic, recette de cuisine avec suivi de la cuisson, conseils en ligne et en direct par d’autres internautes passionnés etc… La maison tournera autour de tablettes comme les Ipad.
Côté mobilité, je suis plus mitigé. Bien sûr pour lire le journal, c’est un bon support mais pour le livre, les liseuses numériques sont beaucoup plus confortables tant pour leur écran blanc que pour leur poids. Pour la navigation internet, c’est parfait dès qu’on n’a pas de formalité à faire. Saisir une réservation SNCF sur un IPAD est deux à trois fois plus lente que sur un ordinateur classique à clavier. Par contre l’Ipad est une console de jeu très agréable et performante.

Et pour les communicants ? Les tablettes ont deux caractéristiques (comme les téléphones pda, d’ailleurs) :

- Elles offrent des services bien identifiés et qui peuvent être simples et efficaces, avec un vrai modèle économique de diffusion

- L’utilisateur qui entre dans une application est aussi motivé que lorsqu’il était lançait un CDROM il y a quelques années. Unité de scénario, navigation à tiroir, mémorisation potentiel des parcours… L’Ipad est un excellent outil pour raconter des histoires, former, sensibiliser.

En résumé, je crois aux tablettes comme l’Ipad plutôt au sein du domicile, avec une multitude de services liés à la vie quotidienne. C’est également un outil qui offre des expériences utilisateurs proches de ce que procuraient les CDROM il y a dix ou quinze ans. Le prix reste cependant encore très élevé pour un gros joujou numérique comme celui là.

Vincent ROIRAND

Multitouch - Mazedia innove !

20100430-_dav4695Avril 2010 marque un lancement réussi pour toute mon équipe. Celle du programme multitouch initié en mars 2009 dans le cadre du projet Design’in de la Région des Pays de la Loire.

Jacques Auxiette, président de la Région a inauguré à l’Abbaye de Fontevraud le dispositif expérimental mis en place pour l’été.
Nouvelle technologie, espace adapté aux contraintes de flux et d’éclairement de ce type de dispositifs, c’est à une équipe pluridisciplinaire constituée de Laurent Vié, Boscher, l’Ecole des Mines, l’Abbaye de Fontevraud et bien entendu Mazedia, pilote du projet que nous devons la réussite du projet.

E-learning : un nouveau didacticiel MAIF

La Maif

Depuis près de cinq années, Mazedia accompagne la MAIF dans la réalisation de ses outils de formation interne  et supports de prévention.

En 2010, la MAIF confie à Mazedia la réalisation d’un didacticiel destiné aux équipes  en charge de la relation avec les sociétaires. L’objectif de l’outil est de mettre à jour leur connaissance de leur logiciel de gestion au moyen de modules de démonstrations et d’exercices guidés. Les modules sont conçus par les formateurs de la MAIF et réalisés par Mazedia avec l’outil Adobe® Captivate® 4. L’ensemble des modules est intégré à un applicatif en flash, permettant une exploitation multiple de l’outil. Afin de suivre l’évolution des apprenants, les résultats sont tracés dans une base de données.

Adobe® Captivate® 4 permet de créer rapidement du contenu e-learning professionnel avec des éléments interactifs sophistiqués :

  • simulations de logiciels et de scénarios,
  • exercices de questions-réponses,
  • scoring,
  • synthèse vocale,
  • exploitation de diapositives powerpoint,
  • personnalisation de l’apprentissage en fonction de profils,
  • intégration à des systèmes LMS

Pour en savoir plus : http://www.adobe.com/fr/products/captivate/

L’ONPL : l’ouverture en mode majeur

ONPL

L’ONPL voit arriver un nouveau directeur musical : John Axelrod. Son charisme, son originalité et son talent impulsent une nouvelle dynamique dans la communication de l’Orchestre incarnée en premier lieu par un changement de logo et la refonte du site Internet.

Le site, pivot de la nouvelle stratégie de communication de l’ONPL, repose sur :
- Une approche d’ouverture et d’invitation à la découverte de l’Orchestre et de sa musique pour un public non-initié (jeunes, familles,…)
- Une volonté de proposer un véritable service de vente en ligne, pratique et efficace

Le site dispose d’un concept original, un graphisme surprenant en lien avec la nouvelle charte et une structure très claire. Au cœur de la démarche : rompre avec l’image élitiste. Ainsi, chaque public retrouve, au sein d’un ONPL véritablement relooké, une approche qui lui correspond : service de réservation simplifié pour les habitués, regard décalé pour les nouveaux venus, contenus pédagogiques pour les familles et enseignants… L’ONPL s’ouvre à tous les publics et rend l’art de la musique accessible au plus grand nombre;

Découvrez le site : www.onpl.fr

Terra Botanica a ouvert ses portes le 10 Avril 2010 !

Terra botanica

Le Conseil Général du Maine et Loire lance  le premier parc ludique et pédagogique entièrement consacré au végétal.

Les chiffres traduisent la dimension hors normes de ce projet  :
- Plus de 17 hectares
- près de 400 arbres de 10 à 25 mètres
- Des dizaines d’animations ludiques  à la pointe de l’innovation technique et scénograhique
- Des équipements  fonctionnels : centre d’affaires, restaurants, école du végétal…

La Sodemel, qui pilote le projet pour le compte du CG49, a choisi Mazedia pour réaliser la version commerciale du projet :
- Achat des billets- Préparation de sa visite- Visite virtuelle
- Brochure interactive
- Liens vers les communautés (Facebook, Twitter, YouTube)

Notre capacité à répondre aux enjeux techniques d’une visite interactive du Parc mais également aux problématiques de promotion et de commercialisation sur le net a convaincu.

Découvrez et réservez vos billet très prochainement sur www.terrabotanica.fr !

Mazedia présente au Microsoft MIX10 à Las Vegas

Du 15 au 17 mars, Mazedia a eu le plaisir d’être conviée par Microsoft, à Las Vegas, pour participer à son show annuel webdesign et développement : le MIX10. Pourquoi notre agence ? Microsoft et Mazedia collaborent étroitement sur le projet d’application multitouch et multi-utilisateurs intégrée à des tables surfaces en réseaux. Pour info, ce projet sera visible à la Cité des Sciences à partir du 20 avril, à l’exposition “Contrefaçon : la vraie expo qui parle du faux”, sur l’espace Microsoft. Je reparlerai prochainement de ce projet inédit.

Mais revenons au MIX10… C’est quoi, ça sert à quoi ? Le MIX10 c’est d’abord 3 jours intenses de présentations, de conférences, de démonstrations se déroulant dans un hôtel prestigieux le Mandalay Bay (34 étages et 24 restaurants !). Le MIX10 se compose donc de nombreuses sessions couvrant un large spectre des dernières évolutions sur les méthodes de développement et de design, l’approche utilisateur et bien entendu les récentes innovations de la société créatrice de Windows.

A l’occasion de 2 keynotes (=conférences stratégiques), les différents grands noms de Microsoft sont intervenus pour annoncer et présenter en détail les principales nouveautés 2010. Et 2010 est un excellent cru. Les évolutions des solutions du géant du logiciel sont à la hauteur des attentes, dans l’effervescence actuelle du monde multimédia (arrivée d’html5, multiplication des solutions mobiles, windows 7 et le multitouch…).

Retour sur les faits marquants :

- Lancement de la version 4 de Silverlight. La solution multimédia de Microsoft sur le Web a connu un grand succès ces derniers mois, par le biais de retransmissions d’événements sportifs, d’applications métiers…

- Présentation du nouveau Windows phone 7 (lancé lors du Mobile World Congress de Barcelone). Le système d’exploitation mobile est présenté sur le zune phone

- Sortie de la version preview de Internet Explorer 9. On attend beaucoup de cette nouvelle version du navigateur, la keynote a permis d’en savoir beaucoup plus sur les innovations marquantes qu’elle propose.

- Intervention du charismatique Bill Buxton (chef de Microsoft Research). Le discours mené sur fond de NUI (Natural User Interface) permet de mieux comprendre l’approche utilisateur, désormais objectif numéro 1 des nouvelles applications Microsoft.

Les différentes sessions spécifiques ont également permis de découvrir en détail les dernier travaux de Microsoft et renforcé l’impression générale du nouveau cap stratégique pris par le géant de l’informatique : le succès des nouvelles solutions est garanti par la préoccupation permanente de l’expérience utilisateur.

Pour découvrir en détail les keynotes et les sessions : http://live.visitmix.com/

MOBILE WORD CONGRESS A BARCELONE TOUJOURS PLUS DE SERVICES

Lundi 15 février, c’est ouvert à Barcelone le congrès mondial du Mobile. Un petit tour à Barcelone pour prendre la température et me projeter dans l’avenir proche ; ce sera une visite éclair : la journée de lundi. Deux ans seulement que Apple a mise sur le marché son Iphone et déjà, on a l’impression que cela fait une éternité qu’on se ballade avec des applications plein les poches. Mais la révolution et aussi celle d’un écosystème : la bascule d’un équilibre précaire entre les constructeurs, les développeurs d’applications et les fournisseurs d’accès.

Jusqu’en 2007, les opérateurs avaient tous pouvoirs. En subventionnant les téléphones dans leur offre de forfait, ils se plaçaient au dessus des marques et filtraient les services proposés par les éditeurs. L’enjeu, c’était leur propre portail. Il s’appelait vis à vie chez SFR, Orange chez France télécom ; mais voilà, les opérateurs ont un peu trainé la patte car les services leurs coûtaient chers en bande passante, sans que les consommateurs, captifs des offres très unifiées de l’époque, ne puissent faire jouer réellement la concurrence. Apple et son rouleau compresseur marketing est passé par là et a conditionné la fourniture de son nouveau produit vedette sous condition de la maîtrise de la distribution des applications, et donc des services. On en est là et tous les constructeurs rêvent d’un modèle multi-métiers comme celui d’Apple.
Ceux qui trinquent un peu, ce sont les distributeurs d’applications. Le tout gratuit d’Internet a fait long feu et les applications sont nombreuses et ne se vendent pas beaucoup unitairement. Les revenus des applications sont 150 fois inférieurs à ceux des opérateurs télécom. Ca risque de pleurer chez les petits éditeurs.

Et si le modèle des Apps se généralisait au delà du mobile ?

Une application pour un service. C’est le modèle Apple et je parie à une généralisation sur tous les types de terminaux. Bientôt des interfaces PC avec des dizaines de mini applications ? C’est à mon avis la marche inéluctable des services sur Internet. El là le marketing devra pousser de nouvelles applications, imposer des services innovants. Voilà le nouvel enjeu !

Articles plus anciens »