EZ PUBLISH fait sa convention mondiale à Berlin…avec Mazedia

berlin_ezpublishLes 23, 24 et 25 juin 2010, l’éditeur de la solution EZ Publish, le norvégien EZ system, a réuni ses partenaires mondiaux à Berlin pour des ateliers techniques et des annonces des nouvelles orientation de cet outil si précieux pour les administrateurs de sites de contenus. Depuis près de trois ans, nous avons dédié une équipe sur l’expertise de ce logiciel et depuis, plus de 30 sites internet ont vu le jour sous EZ Publish.

De plus en plus orienté vers les contenus

Les logiciels de gestion de contenus (CMS) doivent évoluer rapidement. Ils se sont banalisés sur leurs fonctionnalités standard sont désormais couvertes par des centaines de produits. Ils doivent donc se spécialiser ou élargir leur champ d’action. Certains privilégient les multiples extensions comme par exemple Drupal ou Typo3 et offrent à la communauté des fonctionnalités très vastes : mini-site e-commerce, bases de données documentaire … d’autres comme EZ Publish ou SPIP ont tout misé sur la notion de contenus et c’est donc dans cette voie que EZ system s’engage en apportant encore plus de fonctionnalités précieuses pour des sites touristiques, par exemple ou encore des sites de collectivité. En allant dans cette voie avec de nouvelles ouvertures vers Ipad, Iphone et Android, EZ se situe clairement dans le haut de gamme des logiciels de gestion de contenus professionnels.

Vincent ROIRAND

IPAD - Think too different ?

mazedia_ipadCa y est, l’Ipad est sorti en France. Double page dans Libération, avec titre en première page, buzz média maximum, que penser lorsque l’on est un professionnel de la communication multimédia ?

Tout d’abord, l’Ipad s’inscrit, à mon avis, dans une mutation globale vers les “objets communiquants”. Une tablette qui a un vrai sens au sein de la maison. Commande de la chaîne hifi, consultation des programmes TV avec lancement d’un enregistrement par un simple clic, recette de cuisine avec suivi de la cuisson, conseils en ligne et en direct par d’autres internautes passionnés etc… La maison tournera autour de tablettes comme les Ipad.
Côté mobilité, je suis plus mitigé. Bien sûr pour lire le journal, c’est un bon support mais pour le livre, les liseuses numériques sont beaucoup plus confortables tant pour leur écran blanc que pour leur poids. Pour la navigation internet, c’est parfait dès qu’on n’a pas de formalité à faire. Saisir une réservation SNCF sur un IPAD est deux à trois fois plus lente que sur un ordinateur classique à clavier. Par contre l’Ipad est une console de jeu très agréable et performante.

Et pour les communicants ? Les tablettes ont deux caractéristiques (comme les téléphones pda, d’ailleurs) :

- Elles offrent des services bien identifiés et qui peuvent être simples et efficaces, avec un vrai modèle économique de diffusion

- L’utilisateur qui entre dans une application est aussi motivé que lorsqu’il était lançait un CDROM il y a quelques années. Unité de scénario, navigation à tiroir, mémorisation potentiel des parcours… L’Ipad est un excellent outil pour raconter des histoires, former, sensibiliser.

En résumé, je crois aux tablettes comme l’Ipad plutôt au sein du domicile, avec une multitude de services liés à la vie quotidienne. C’est également un outil qui offre des expériences utilisateurs proches de ce que procuraient les CDROM il y a dix ou quinze ans. Le prix reste cependant encore très élevé pour un gros joujou numérique comme celui là.

Vincent ROIRAND

Multitouch - Mazedia innove !

20100430-_dav4695Avril 2010 marque un lancement réussi pour toute mon équipe. Celle du programme multitouch initié en mars 2009 dans le cadre du projet Design’in de la Région des Pays de la Loire.

Jacques Auxiette, président de la Région a inauguré à l’Abbaye de Fontevraud le dispositif expérimental mis en place pour l’été.
Nouvelle technologie, espace adapté aux contraintes de flux et d’éclairement de ce type de dispositifs, c’est à une équipe pluridisciplinaire constituée de Laurent Vié, Boscher, l’Ecole des Mines, l’Abbaye de Fontevraud et bien entendu Mazedia, pilote du projet que nous devons la réussite du projet.

Mazedia présente au Microsoft MIX10 à Las Vegas

Du 15 au 17 mars, Mazedia a eu le plaisir d’être conviée par Microsoft, à Las Vegas, pour participer à son show annuel webdesign et développement : le MIX10. Pourquoi notre agence ? Microsoft et Mazedia collaborent étroitement sur le projet d’application multitouch et multi-utilisateurs intégrée à des tables surfaces en réseaux. Pour info, ce projet sera visible à la Cité des Sciences à partir du 20 avril, à l’exposition “Contrefaçon : la vraie expo qui parle du faux”, sur l’espace Microsoft. Je reparlerai prochainement de ce projet inédit.

Mais revenons au MIX10… C’est quoi, ça sert à quoi ? Le MIX10 c’est d’abord 3 jours intenses de présentations, de conférences, de démonstrations se déroulant dans un hôtel prestigieux le Mandalay Bay (34 étages et 24 restaurants !). Le MIX10 se compose donc de nombreuses sessions couvrant un large spectre des dernières évolutions sur les méthodes de développement et de design, l’approche utilisateur et bien entendu les récentes innovations de la société créatrice de Windows.

A l’occasion de 2 keynotes (=conférences stratégiques), les différents grands noms de Microsoft sont intervenus pour annoncer et présenter en détail les principales nouveautés 2010. Et 2010 est un excellent cru. Les évolutions des solutions du géant du logiciel sont à la hauteur des attentes, dans l’effervescence actuelle du monde multimédia (arrivée d’html5, multiplication des solutions mobiles, windows 7 et le multitouch…).

Retour sur les faits marquants :

- Lancement de la version 4 de Silverlight. La solution multimédia de Microsoft sur le Web a connu un grand succès ces derniers mois, par le biais de retransmissions d’événements sportifs, d’applications métiers…

- Présentation du nouveau Windows phone 7 (lancé lors du Mobile World Congress de Barcelone). Le système d’exploitation mobile est présenté sur le zune phone

- Sortie de la version preview de Internet Explorer 9. On attend beaucoup de cette nouvelle version du navigateur, la keynote a permis d’en savoir beaucoup plus sur les innovations marquantes qu’elle propose.

- Intervention du charismatique Bill Buxton (chef de Microsoft Research). Le discours mené sur fond de NUI (Natural User Interface) permet de mieux comprendre l’approche utilisateur, désormais objectif numéro 1 des nouvelles applications Microsoft.

Les différentes sessions spécifiques ont également permis de découvrir en détail les dernier travaux de Microsoft et renforcé l’impression générale du nouveau cap stratégique pris par le géant de l’informatique : le succès des nouvelles solutions est garanti par la préoccupation permanente de l’expérience utilisateur.

Pour découvrir en détail les keynotes et les sessions : http://live.visitmix.com/

Microsoft et Mazedia avec SURFACE

mazedia_surfaceAprès deux ans de buzz sur Internet, Microsoft déploie progressivement sa nouvelle table interactive multitouch : SURFACE. Mazedia développe actuellement de nouvelles applications sur cette technologie avec le soutien de Microsoft.

SURFACE préfigure l’interactivité de demain. Des actions avec tous les doigts sur une vaste surface tactile, la reconnaissance d’objets, l’interactivité dépasse désormais la simple souris ou l’écran tactile tel que nous le connaissons depuis des années. Chez Mazedia, nous misons beaucoup sur les nouvelles interfaces, celles-là mêmes qui changeront totalement notre relation à l’informatique. Accessibles à tout moment dans un point de vente pour choisir un produit ou au sein d’un musée pour vivre une expérience interactive, ces nouveaux dispositifs vont s’ancrer dans notre quotidien.

Nous sommes heureux que Microsoft ait misé sur notre société ; cela représente à la fois une étape importante dans notre développement R&D et une marque de reconnaissance pour notre avance sur ce sujet et sur nos travaux. Mazedia souhaite donc continuer à apporter de nouveaux services offerts par les technologies multimédia. Dans ce cadre, nous avons animé, avec Microsoft, un atelier au Carrousel du Louvre, dans le cadre du salon SITEM le 26 janvier dernier. Nous mettons à votre disposition le powerpoint de présentation.

Vincent ROIRAND

télécharger la présentation

Parallèlement, Mazedia Boscher, l’Ecole des Mines et Laurent Vié finalisent, avec le soutien du programme Design’in de la Région des Pays de la Loire, finalisent un projet de table multitouch collaborative qui sera bientôt présentée. Projet à suivre sur www.experience-fontevraud.com (inscrivez-vous et nous vous informerons sur ce projet.

LE WEB CENTRE DU MONDE ? COUP DE GUEULE

La communication est en pleine mutation et le débat fait rage entre le camp de certaines agences numériques s’auto-incarnant maîtres du monde et d’autres agences traditionnelles dont le 360° finit par donner le tournis…

Du communiqué en déclaration d’intention, il est assez amusant d’observer les jugements de valeur de ceux qui expliquent aux autres qu’ils n’ont rien compris. Les agences traditionnelles seraient hors course (particulièrement si elles intègrent des compétences web) et les agences numériques sans recul (surtout si elles s’intéressent de trop près à la stratégie de communication). Bataille stérile des extrémistes des deux bords.

Où en est-on ?

La communication s’est saisie d’Internet comme un média de diversification. C’est à mon avis une erreur, ou plutôt une sous-estimation de la puissance de ce média. Internet est réellement un outil de services. Peu de gens « surfent » sur Internet. Tout le monde cherche à obtenir un service qu’il prenne la forme d’un accès à une information détaillée, d’un acte d’achat de biens ou de services ou encore d’expériences de loisirs en ligne.
La principale réflexion à mener avec le client pour une agence interactive est : qu’est ce que Internet peut apporter comme nouveaux services à valeur ajoutée à mes clients? Simplifions : quand les cinémas ont mis en place la réservation des places sur Internet, ce n’est pas seulement le buzz qui en a créé le succès, c’est d’abord l’apport de confort qu’un tel service pouvait apporter. Et c’est là que de jeunes agences internet tombent dans le même panneau que la publicité dans les années 80 : faire du bruit avec rien. Les débats de comptoir sont malheureusement stériles dès lors que les agitations s’articulent autour du vide ; c’est exactement la même chose sur Internet.

Et si on passait au web de demain ?

Entrelacer de vrais services avec une véritable dimension webmarketing : c’est là que se trouve l’avenir ! Promouvoir une marque pour les services qu’elle va apporter par internet et le faire, vraiment. C’est ainsi que la marque peut se développer. Conquérir rapidement de nouveaux clients à travers les réseaux sociaux qui pourront de plus en plus s’interfacer avec ces services grâce aux outils fournis par Facebook et consorts, accroître son référencement sur les mots que recherchent les internautes pour obtenir ces services en optimisant ces derniers pour assurer leur visibilité par Google , mettre en place des actions de lancement ou de fidélisation directement interfacées sur ces services …
C’est justement ce que font, au sein de Mazedia, les équipes projet qui conçoivent simultanément les services ET les dispositifs webmarketing de promotion.

Le webmarketing et les services sont indissociables. Au-delà de la pseudo guerre entre agences globales et agences web, la réalité, c’est qu’Internet, c’est plus que de la communication, sinon, cela devient rapidement du vent.

Il y a quelques mois, sur un grand salon national sur les services internet, il y avait des dizaines d’agences webmarketing alignées qui promettaient du buzz aux passants. Cela me faisait de la peine. Certaines deviendront rapidement de vraies agences conseil internet…

Vincent ROIRAND