LE WEB CENTRE DU MONDE ? COUP DE GUEULE

La communication est en pleine mutation et le débat fait rage entre le camp de certaines agences numériques s’auto-incarnant maîtres du monde et d’autres agences traditionnelles dont le 360° finit par donner le tournis…

Du communiqué en déclaration d’intention, il est assez amusant d’observer les jugements de valeur de ceux qui expliquent aux autres qu’ils n’ont rien compris. Les agences traditionnelles seraient hors course (particulièrement si elles intègrent des compétences web) et les agences numériques sans recul (surtout si elles s’intéressent de trop près à la stratégie de communication). Bataille stérile des extrémistes des deux bords.

Où en est-on ?

La communication s’est saisie d’Internet comme un média de diversification. C’est à mon avis une erreur, ou plutôt une sous-estimation de la puissance de ce média. Internet est réellement un outil de services. Peu de gens « surfent » sur Internet. Tout le monde cherche à obtenir un service qu’il prenne la forme d’un accès à une information détaillée, d’un acte d’achat de biens ou de services ou encore d’expériences de loisirs en ligne.
La principale réflexion à mener avec le client pour une agence interactive est : qu’est ce que Internet peut apporter comme nouveaux services à valeur ajoutée à mes clients? Simplifions : quand les cinémas ont mis en place la réservation des places sur Internet, ce n’est pas seulement le buzz qui en a créé le succès, c’est d’abord l’apport de confort qu’un tel service pouvait apporter. Et c’est là que de jeunes agences internet tombent dans le même panneau que la publicité dans les années 80 : faire du bruit avec rien. Les débats de comptoir sont malheureusement stériles dès lors que les agitations s’articulent autour du vide ; c’est exactement la même chose sur Internet.

Et si on passait au web de demain ?

Entrelacer de vrais services avec une véritable dimension webmarketing : c’est là que se trouve l’avenir ! Promouvoir une marque pour les services qu’elle va apporter par internet et le faire, vraiment. C’est ainsi que la marque peut se développer. Conquérir rapidement de nouveaux clients à travers les réseaux sociaux qui pourront de plus en plus s’interfacer avec ces services grâce aux outils fournis par Facebook et consorts, accroître son référencement sur les mots que recherchent les internautes pour obtenir ces services en optimisant ces derniers pour assurer leur visibilité par Google , mettre en place des actions de lancement ou de fidélisation directement interfacées sur ces services …
C’est justement ce que font, au sein de Mazedia, les équipes projet qui conçoivent simultanément les services ET les dispositifs webmarketing de promotion.

Le webmarketing et les services sont indissociables. Au-delà de la pseudo guerre entre agences globales et agences web, la réalité, c’est qu’Internet, c’est plus que de la communication, sinon, cela devient rapidement du vent.

Il y a quelques mois, sur un grand salon national sur les services internet, il y avait des dizaines d’agences webmarketing alignées qui promettaient du buzz aux passants. Cela me faisait de la peine. Certaines deviendront rapidement de vraies agences conseil internet…

Vincent ROIRAND

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire