Le web n’est plus le centre du monde !

mazedia_interoperabilite1

Bonne ou mauvaise nouvelle : le web n’est plus le centre du monde ! Et on reparle d’interopérabilité. Réseaux sociaux, applications mobiles, tweets, applications sociales, les flux d’information deviennent complexes et on ne pourra éviter une remise à plat complète de tout le processus de publication et validation des informations.

Après le Web 2.0, qui a fait couler tant d’encre et de salive, c’est l’émergence d’un internet 3.0 que l’on voit poindre. Loin encore des grands chantiers du web sémantique et de l’internet des objets, le partage d’information est au coeur de nos préoccupations. Tout est relié… vos outils métier, qui détiennent une part d’information précieuse pour les services, les différents outils de contribution au sein des CMS ou des solution de blog, d’e-mailing.
Deux exemples de cette chaîne de traitement et de diffusion de l’information, toujours avec une prise en compte maximale des enjeux marketing et de communication :

LES NOTAIRES DE L’OUEST
Le site internet est optimisé pour publier les offres immobilières  à partir des logiciels utilisés dans les Etudes. Ces informations sont maintenant automatiquement exploitées sur les plateformes mobiles Iphone et Android. Trois diffusions sans qu’à aucun moment une re-saisie ne soit nécessaire.
Le site a fait l’objet d’une étude par l’équipe webmarketing pour optimiser ses résultats.

TELENANTES
Chaîne de télévision régionale, dont la stratégie est de se positionner comme un média sur le net, poussant ses émissions mais également tous les sujets thématiques au sein de mini-chaînes recueillant chaque module vidéo et le positionnant sur Google.
Le site exploite directement les données du logiciel de gestion de programme de la chaîne. Toutes les données sont traitées, les vidéos envoyées et encodées, référencées sur le site, sans qu’une intervention ne soit nécessaire. Un long travail de réglage pour un site qui accueille déjà des centaines de vidéos.