ROOM SAVEURS - Un enjeu marketing et technique

ROOM SAVEURS accélère ses ventes sur internet grâce à un nouveau site e-commerce BtoB réalisé par l’agence MAZEDIA avec MAGENTO

roomsaveurs-copie21

CONTEXTE

Room Saveurs est “la” solution en ligne de plateaux repas pour manger vite et bien au bureau le midi …une solution produite et servie par une équipe de passionnées de la cuisine pour apporter sur votre bureau un maximum de plaisir !

La particularité de Room Saveurs ? …Travailler avec des “dénicheurs de saveurs”, connaitre toutes les bonnes adresses (petits producteurs, fromagers, pâtissier en vogue) et travailler avec des “chefs” qui nous emmène dans leur aventure gustative….

Room Saveurs c’est aussi…un centre d’appel basé à Paris (qui conseille, prend les commandes)…une logistique de camions frigorifiques afin d’assurer une qualité produit parfaite et une dégustation optimale…Un service consommateurs qui réponds aux questions clients, les écoute.

chiffres-cles-room2

LES ENJEUX

Room Saveurs avait déjà un site internet de e-commerce mais souhaitait améliorer l’expérience utilisateur et plus particulièrement mettre l’objectif de conversion au centre de la réalisation de son projet….sans jamais oublier l’option “gourmandise” !

Côté technique : Positionner son interface digitale face à ses outils de gestion internes du groupe Fleury Michon, dont Room Saveurs est une filiale  (gestion des clients, gestion produits, gestion des tarifs commerciaux), optimiser le site pour décharger la plate-forme téléphonique, gestion en lien avec sa plate forme logistique

LA REALISATION

Design ergonomie

Mazedia a mis en œuvre une interface qui puisse être le reflet de l’esprit “gourmandise” et premium de la marque (exclusivité de livraison des plateaux repas Fauchon) et faciliter l’expérience utilisateur.

Des modules pour simplifier la démarche client :

Moteur de recherche : un moteur à facette permet une recherche produit en fonction de ses envies (saveurs, nature du déjeuner, plateaux repas, cocktail, menus spéciaux…)

Module C’mon devis : Interface permettant d’aboutir rapidement à un devis en ligne en remplissant un questionnaire en pas à pas.

Module C sur mesure : Permet aux personnels en charge de l’organisation d’un déjeuner d’affaire au bureau, de choisir une date, de faire une présélection de plateau-repas et d’envoyer à chaque participants un mail afin qu’il puisse soit confirmer la commande soit changer de plateau en fonction de ses goûts.

Module Command’express : Permet sur la base des commandes clients précédente de lui proposer un renouvellement de sa commande s’il le désire ou de compléter sa commande via un menu

Module de Tchat en ligne : Conseil et mise en œuvre de la solution Iadvize qui permet d’accompagner le client en répondant en ligne à ses questions ou en le conseillant.

Module dégustation : Inscription en ligne pour créer un moment de convivialité et de partage “gourmant” avec les chefs de Room Saveurs dans son show room.

Interface outil métier :

Liaison solution métier groupe :  Permet la remontée des bonnes informations en fonction de son profil partenaires : catalogues produits, tarifs préférentiels.

Interface logistique : transmission des commandes et des règles de livraison en fonction des commandes (différence en fonction des produits et des heures de passage de commande)

Un travail d’équipe projet très en proximité avec l’agence avec la mise en place d’une méthode agile qui a permit de mener plusieurs chantiers en même temps en fonction des priorité et d’être d’une grande réactivité.

www.roomsaveurs.fr

Drupal, eZ Publish, Wordpress… Quel CMS choisir ?

Il y a 10 ans, la liste des CMS (Content Management System) était impressionnante : au moins 10 produits étaient considérés comme référents. Mais chaque outil faisait l’objet d’un savoir-faire particulier. Drupal, Wordpress et eZ Publish sont les trois CMS utilisés par Mazedia.

Drupal, eZ Publish, Wordpress

Alors quand convergeront-ils ?

Après Worpress, qui a évolué du blog vers un véritable CMS, Drupal est désormais le plus important CMS au monde. Sa version 8 est très attendue ; elle changera totalement la donne en remettant les compteurs à 0.

Drupal a été construit dans une philosophie très particulière, totalement dans l’esprit de l’open sources. Une colonne vertébrale très mince, mais ouverte à tous les modules possibles, développés par la communauté. Gros avantage : Le catalogue fonctionnel disponible pour les utilisateurs est gigantesque. Intégrer un agenda ? Plusieurs dizaines de modèles sont d’ores et déjà à votre disposition, gratuitement. Mais le revers de la médaille, c’est la compatibilité de ces modules, parfois pas franchement propres, entre eux ; et au fil du temps, les choses ne s’arrangent pas. Avec la version 8, toute la structure a été repensée et mieux normée, par contre, tous les modules devront être réadaptés.

De son côté, eZ Publish a une philosophie totalement contraire : Un socle très riche, qui couvre un grand nombre de fonctionnalités courantes et une politique d’extensions certifiées de très grandes qualités. Par contre, le modèle open sources s’éloigne de plus en plus et il faudra compter sur la version entreprise pour bénéficier d’un panel fonctionnel très large. La version 5 de EZ Publish a, elle aussi, totalement bousculé les principes techniques, en installant de nouveaux outils pour les développeurs.

eZ Publish vs Drupal

Entre ces deux outils, un point commun : le développement des extensions et modules s’effectue sur Symfony 2 (les techniciens apprécieront …). Une première unification des compétences et plus de performance et de productivité pour apporter de nouvelles expériences. Drupal est un produit qui porte l’innovation à tous les instants, mais au détriment d’une certaine pérennité. eZ Publish est la solution la plus professionnelle et techniquement sans doute la plus aboutie, mais c’est un paquebot qui ne bouge que très lentement.

Swao, conception de la stratégie digitale

Swao

Swao

Mazedia a le plaisir de concevoir et mettre en oeuvre l’univers digital de SWAO. Nouvelle marque du groupe CETIH (Bel’M, Silten et CID), SWAO est un fabricant français de menuiseries.

Les objectifs :  faire connaitre la marque auprès du plus grand nombre de professionnels et de mettre en avant la richesse et la variété des gammes.

Pour cela, les équipes de Mazedia accompagnent Swao dans la création technique, graphique et ergonomique du site Internet de la marque, et dans les problématiques de génération de trafic et de performance.

Le site Internet est en cours de conception et vous pouvez apercevoir dès aujourd’hui une version beta simplifiée mise en ligne à l’occasion du salon Batimat : www.swao.fr.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant lors de la mise en ligne complète du site.

Swao : une gamme complète de portes d’entrée alu, acier, PVC et bois et aussi de fenêtres alu et PVC

Edit du 16/12/2013 : vous pouvez découvrir le site dans sa version finalisée ! Le catalogue est amené à s’enrichir dans les jours à venir. Bonne visite.

Objets connectés

Aujourd’hui, Internet n’est plus un simple média diffusant des contenus. Le réseau des réseaux s’invite dorénavant au coeur de notre quotidien et modifie en profondeur nos relations à notre environnement. La prochaine révolution est déjà en cours : l’Internet des objets est aujourd’hui une réalité en pleine expansion.

De votre voiture à votre télévision, en passant par la domotique ou la santé, il sera bientôt possible de centraliser, de faire évoluer en fonction de votre personnalité, de votre humeur, de vos besoins, toutes les données qui constituent votre quotidien.

Les objets communiquants sont bien plus que de simples gadgets, il préfigurent les relations hommes/machines de demain - plus simples, plus intelligentes, et surtout à l’écoute de nos besoins.

L’Open Data

Un projet structurant

L’open data est un projet structurant pour les organisations publiques.

La France a été dans les pionniers dans le monde à définir un projet ouvrant ses données publiques à tous les développeurs d’applications ou de sites. Près de 9 ans avant le Royaume Uni, par exemple, la France, dès 2002, ouvrait ses données, avec des exemples régionaux comme Rennes et Paris. Mais l’organisation juridique et technique est coûteuse et la France consacre un budget faible à ce sujet. Moins de 4 M€ sont consacrés contre 25 M€ aux USA (en 2010). La licence de mise en exploitation de ces données doit donc faire l’objet d’une attention particulière et l’organisme, jusqu’alors rattaché au cabinet du Premier Ministre, se structure pour examiner plus finement les conditions d’exploitation de ces données et adapter les modes de licence.

Nul doute que les applications vendues à des millions d’exemplaires sur les stores mobiles seront mises à contribution et devront, à terme, restituer une cote-part de leur revenus aux organismes qui s’appuient sur leurs données… Le temps est au donnant/donnant.

Et les données culturelles ou scientifiques ?

Beaucoup de données existent au sein des collectivités territoriales. Une fois dépassés les problèmes de droits (il y a souvent un auteur qui se cache derrière les informations un peu structurées), des informations pourraient rapidement compléter les scénarios de découverte patrimoniale ou les référentiels informatifs encyclopédiques. L’émergence de ce que l’on appelle le « web sémantique », qui permet d’extraire des informations par analyse du contenu de textes, doit participer à ce mouvement. A suivre…

INTERNET DES OBJETS ?

Internet des objets

L’internet, depuis son émergence auprès du grand public fin des années 90, était une finalité en soi.

On allait sur Internet chercher des informations et, dans le meilleur des cas, on les imprimait. Parfois, on interagissait sur d’autres systèmes d’information en effectuant des démarches administratives ou en commandant des produits sur des sites de vente en ligne.

Tout se passait de toute manière derrière un écran.

Depuis un ou deux ans, les programmes utilisés sur internet, et en particulier sur les téléphones mobiles, peuvent être embarqués dans des objets pour leur donner leur propre système intelligent.

Pour être embarqué, le système impose d’être limité à quelques fonctions de bases, mais relié à un téléphone mobile ou un ordinateur par wifi. Ces outils deviennent très pertinents. Ils peuvent même se combiner pour créer une chaîne d’informations et d’interaction.

Cette révolution va impacter fortement le comportement des utilisateurs.

Le digital entrera encore plus dans le quotidien sans qu’il n’y ait de séparation entre l’univers matériel et immatériel.

L’internet des objets, ce sont par exemple :

  • Des appareils médicaux pour prendre la tension ou suivre son poids avec communication à l’ordinateur ou au portable
  • La voiture fait son propre diagnostic et dialogue avec un centre de maintenance
  • Des puces RFID (radiofréquences) pour obtenir des informations contextualisées à un objet ou un lieu etc…

http://www.internetactu.net/2009/02/05/pachube-des-applications-pour-linternet-des-objets/

iThalasso – l’app iPhone qui fait du bien !

ithalassoPrendre soin de moi chez moi grâce à mon iPhone ? C’est désormais possible avec iThalasso, une app iPhone gratuite disponible depuis le mois d’août !

Conçue et réalisée par Mazedia (et éditée par Aquafadas) pour Relais Thalasso*, propriété du Groupe Phelippeau, iThalasso propose un concept inédit autour des bienfaits de la thalassothérapie.

A travers cette innovation, la marque Relais Thalasso espère faire découvrir la thalassothérapie authentique et ses nombreux bienfaits prouvés scientifiquement à tous les possesseurs d’iPhone (près de 45 millions déjà vendus dans le monde. En France, ce chiffre dépasserait les 2 millions…).

C’est pourquoi Mazedia a souhaité proposer, non pas un gadget ou une vitrine promotionnelle en version pocket mais une véritable idée de service. Et qui dit thalasso, dit mer, bain, soin… par conséquent, il nous fallait offrir au détenteur d’un iPhone l’application du “moment de bain” tout-en-un : recettes, minutage, température, ambiance tamisée, musique.

iThalasso, comment ça marche ? Il vous suffit d’une baignoire, de quelques ingrédients et iThalasso s’occupe du reste : des recettes de bain au choix (détente, minceur, sensualité, énergie,…), une ambiance lumineuse effet « bougie », des mélodies relaxantes… et en bonus, une vidéo sonore intitulée « minute iodée » pour une échappée virtuelle en bord de mer en un seul clic !

Mention spéciale : Peu après sa sortie, iThalasso a été sélectionnée comme “app de la semaine” sur l’Apple Store par le comité de sélection de la firme à la pomme.



* : Relais Thalasso réunit 4 centres de thalassothérapie : la Baule, Ile de Ré, Bénodet et Santander en Espagne)

Océanopolis, à la découverte des Océans

oceanopolisMazedia a accompagné l’Océanopolis de Brest qui souhaitait donner une nouvelle envergure à son dispositif web.

L’objectif du nouveau dispositif Internet était d’offrir un nouvel espace de promotion du parc, vecteur de trafic et de billetterie, au travers d’une image modernisée.  Le succès du projet reposait à la fois sur la capacité à comprendre les enjeux marketing du parc et à apporter des expertises multiples : créativité, dispositifs pédagogiques interactifs, maîtrise des technologies, connaissance des secteurs du loisir et de la muséographie.

La proposition de Mazedia a fait la différence en capitalisant sur le positionnement du parc Océanopolis, qui offre de se divertir tout en se cultivant. Avec de nouvelles offres à promouvoir et des profils d’utilisateurs dépassant le cadre de la famille nucléaire, le parc se devait de renouveler son discours et de stimuler la consommation avec une approche innovante.

Après une analyse précise des cibles et des circuits de distribution, le travail sur le contenu a pu commencer. Selon les typologies de visiteurs, différentes actions ont été entreprises et ont permis de dessiner les contours du dispositif Internet :
- un lieu où chacun trouve l’information qu’il cherche et qui concilie pédagogie, images spectaculaires et informations pratiques, dans un souci d’orientation des cibles.
- un site vivant, évoluant au gré des saisons et des opportunités de prise de parole
-  un outil de promotion et de fidélisation, facilitateur de réservations et offrant de nombreux services en ligne.

Le résultat : un site immersif qui propose aux visiteurs la découvert d’un lieu mystérieux, vivant et surprenant. L’univers graphique s’inspire des fonds sous-marins créant ainsi une immersion instantanée au cœur des eaux profondes et de sa vie sous-marine.

Site web :
www.oceanopolis.com

IPAD - Think too different ?

mazedia_ipadCa y est, l’Ipad est sorti en France. Double page dans Libération, avec titre en première page, buzz média maximum, que penser lorsque l’on est un professionnel de la communication multimédia ?

Tout d’abord, l’Ipad s’inscrit, à mon avis, dans une mutation globale vers les “objets communiquants”. Une tablette qui a un vrai sens au sein de la maison. Commande de la chaîne hifi, consultation des programmes TV avec lancement d’un enregistrement par un simple clic, recette de cuisine avec suivi de la cuisson, conseils en ligne et en direct par d’autres internautes passionnés etc… La maison tournera autour de tablettes comme les Ipad.
Côté mobilité, je suis plus mitigé. Bien sûr pour lire le journal, c’est un bon support mais pour le livre, les liseuses numériques sont beaucoup plus confortables tant pour leur écran blanc que pour leur poids. Pour la navigation internet, c’est parfait dès qu’on n’a pas de formalité à faire. Saisir une réservation SNCF sur un IPAD est deux à trois fois plus lente que sur un ordinateur classique à clavier. Par contre l’Ipad est une console de jeu très agréable et performante.

Et pour les communicants ? Les tablettes ont deux caractéristiques (comme les téléphones pda, d’ailleurs) :

- Elles offrent des services bien identifiés et qui peuvent être simples et efficaces, avec un vrai modèle économique de diffusion

- L’utilisateur qui entre dans une application est aussi motivé que lorsqu’il était lançait un CDROM il y a quelques années. Unité de scénario, navigation à tiroir, mémorisation potentiel des parcours… L’Ipad est un excellent outil pour raconter des histoires, former, sensibiliser.

En résumé, je crois aux tablettes comme l’Ipad plutôt au sein du domicile, avec une multitude de services liés à la vie quotidienne. C’est également un outil qui offre des expériences utilisateurs proches de ce que procuraient les CDROM il y a dix ou quinze ans. Le prix reste cependant encore très élevé pour un gros joujou numérique comme celui là.

Vincent ROIRAND

E-learning : un nouveau didacticiel MAIF

La Maif

Depuis près de cinq années, Mazedia accompagne la MAIF dans la réalisation de ses outils de formation interne  et supports de prévention.

En 2010, la MAIF confie à Mazedia la réalisation d’un didacticiel destiné aux équipes  en charge de la relation avec les sociétaires. L’objectif de l’outil est de mettre à jour leur connaissance de leur logiciel de gestion au moyen de modules de démonstrations et d’exercices guidés. Les modules sont conçus par les formateurs de la MAIF et réalisés par Mazedia avec l’outil Adobe® Captivate® 4. L’ensemble des modules est intégré à un applicatif en flash, permettant une exploitation multiple de l’outil. Afin de suivre l’évolution des apprenants, les résultats sont tracés dans une base de données.

Adobe® Captivate® 4 permet de créer rapidement du contenu e-learning professionnel avec des éléments interactifs sophistiqués :

  • simulations de logiciels et de scénarios,
  • exercices de questions-réponses,
  • scoring,
  • synthèse vocale,
  • exploitation de diapositives powerpoint,
  • personnalisation de l’apprentissage en fonction de profils,
  • intégration à des systèmes LMS

Pour en savoir plus : http://www.adobe.com/fr/products/captivate/

Articles plus anciens »